KOOM

Quatuor musique et danse
Dès 4 ans
Création 2023

TEASER

Mêlant la danse aux sons, KOOM nous entraîne dans une plongée joyeuse au cœur des métamorphoses de la matière vivante.

Tour à tour animal, minéral ou végétal, musiciens et danseurs évoluent dans une forêt suspendue, entre mer primitive et forêt primaire. De vagues en lianes, les artistes s’enforestent pour mieux se transformer et changer de point de vue. Les millions d’années de l’évolution se fixent dans un instant suspendu alors que de nouveaux mythes émergent
du chaos de notre monde.

Ce spectacle invite à aller à la découverte de l’inventivité de la nature, à accueillir l’étrange, l’inconnu, le non-visible, pour poser un regard à la fois esthétique, écologique et philosophique sur le monde qui nous entoure.

La compagnie du Porte-Voix propose un triptyque de créations qui questionnent la façon dont l’homme s’inscrit dans son environnement et militent pour une approche “inséparée” du vivant . Il est constitué de trois spectacles complémentaires dans leur forme et leur adresse au public, OKA, KOOM et OKANINA.

Dossier de présentation ici

« Une invitation à regarder et à respirer la nature, à se relier aux éléments, comme faisant partie d’un tout.(…) La musique qui puise dans les traditions s’accorde à la danse rythmée et puissante. Une nouvelle façon de se connecter au vivant. »

TTT Télérama – Françoise Sabatier-Morel

« Une invitation à regarder et à respirer la nature, à se relier aux éléments, comme faisant partie d’un tout. Qu’il s’agisse du minéral, du végétal ou du monde animal, les transformations du vivant sont à l’oeuvre et ce spectacle en est une belle évocation poétique.
Grâce aux mouvements dansés, aux mots et aux sons qui se répondent, aux images d’une nature luxuriante, faite de lianes et de plantes (création textile, instruments traditionnels et travail de la lumière), ce quatuor fait appel à la langue de l’imaginaire pour rendre perceptible une pensée « écosophique » qui interroge la place de l’humain dans son environnement et son rapport au monde. Ici, la musique qui puise dans les traditions s’accorde à la danse rythmée et puissante. Une nouvelle façon de se connecter au vivant.»

TTT – Télérama, Françoise Sabatier-Morel, novembre 2023

Illustrations : Marie Poirier – Photos : Christophe Raynaud de Lage

DISTRIBUTION
Écriture et direction artistique : Florence Goguel
Musique : Gonzalo Campo et Florence Goguel
Avec : Colline Aubry, Gonzalo Campo, Florence Goguel et Miguel Ortega
Regard chorégraphique : Thomas Gerry
Regards dramaturgiques : Barbara Boichot et Benoît Richter
Scénographie : Marlène Rocher
Construction scénographie : Tatiana Cotte et Jean-Luc Priano
Costumes : Marlène Rocher
Création lumière : Gilles Robert
Son : Tania Volke  ou Paul Buche
Forme Théâtrale
Age : Dès 4 ans
Durée : 45 minutes
1 à 2 représentations par jour
Jauge (adultes et enfants) : jusqu’à 300 personnes

Équipe : 6 à 7 personnes en tournée
Plateau : L. 10 m x P. 8 m x H. 5 m (adaptable)
Montage : 3 services

Production Compagnie du Porte-Voix
Coproduction : Théâtre du Beauvaisis – Scène Nationale (60)
Soutiens : La Compagnie du Porte-Voix est conventionnée par la Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Ile-de-France. Centre National de la Musique, Conseil Régional d’Ile-de-France, Département des Hauts-de-Seine , Ville de Nanterre, ADAMI, SPEDIDAM, Théâtre Dunois / Théatre du Parc – Scène pour un Jardin Planétaire, Centre Culturel Picasso de Montigny-les-Cormeilles, La Ferme Corsange de Bailly-Romainvilliers, La Ferme des Communes de Serris, L’Atalante de Mitry-Mory (77), La Nouvelle Scène – Communauté de Communes de l’Est de la Somme (80), Compagnie ACTA (95)